Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 10:11

(Entretiens publiés dans le Bulletin des Amis de l'alto n°26 en Décembre 2000)

 

 

entretiens-levine-1.jpg

 

 

entretiens-levine-2.jpg

 

 

entretiens-levine-3.jpg

Repost 0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 08:24

(compte-rendu publié dans le Bulletin des Amis de l'alto n°26 en décembre 2000)

 

 

L’ensemble des manifestations proposées au public dans le cadre de ces premières Rencontres internationales de l’Alto (à Paris du 14 au 20 avril 2000) a été unanimement apprécié et reconnu pour leur qualité et leur convivialité.

 

Quelques données:

 

plus de 2 000 spectateurs, 44 candidats de 21 nationalités différentes, 22 participants et intervenants lors des 13 manifestations publiques, 2 commandes et créations mondiales, un budget de 850 000 F.

 

Le 5ème Concours international d’alto Maurice Vieux:

 

Le concours s’est révélé très attendu: 72 dossiers d’inscription reçus. 54 altistes de 24 nationalités différentes ont été retenus à l’issue d’une l’épreuve de préselection: l’audition d’un enregistrement comportant une oeuvre imposée et une oeuvre au choix faite de façon anonyme par Tabea Zimmermann, Gérard Caussé et Marc-Olivier Dupin.

 Nous avons pu d’ailleurs remarquer l’importance d’internet dans la diffusion de l’information: remercions là notre ami Ronan Bellec qui avait mis en ligne le règlement du Concours et le bulletin d’inscription sur le site de l’association.

 Le jury présidé par Marc-Olivier Dupin était composé de Tabea Zimmermann (Allemagne), Thomas Riebl (Autriche), Gérard Caussé (France), Bruno Pasquier (France), Michael Levinas (France) et Jesse Levine (Etats-Unis).

 44 candidats se sont présentés aux épreuves éliminatoires qui se sont déroulés à huis-clos les 14, 15 et 16 avril au Conservatoire de Paris.

Répartition par nationalités des candidats aux éliminatoires : France (11), Allemagne (6), Grande-Bretagne (4), Pologne (3), Italie (2), Japon (2), Mexique (2), Hongrie (1), Belgique (1), Espagne (1), Israel (1), Danemark (1), Lituanie (1), Taiwan (1), Norvège (1), Etats-Unis (1), Vietnam (1), Suède (1), Pays-Bas (1), Roumanie (1), Australie (1).

Chaque candidat devait interpréter une étude de Maurice Vieux, une Etude d’ Hoffmeister ou un Caprice de Rode et une oeuvre de Schumann (op. 113, 70 ou 94).

Les demi-finales étaient quant à elles ouvertes au public : 12 demi-finalistes étaient retenus à l’issue des éliminatoires parmi lesquels 6 Français, 1 Allemand, 1 Danoise, 1 Lithuanienne, 1 Anglais, 1 Roumaine et 1 Mexicain.

 L’épreuve comportait une sonate (Brahms op. 120, Clarke ou Schubert), une oeuvre contemporaine et une pièce d’Hindemith pour alto seul ou alto/piano.

4 candidats ont choisi d’interpréter l’oeuvre commandée pour le Concours à Michael Levinas intitulée Les Lettres enlacées III (éditée chez Lemoine) dont les 2 lauréats du Concours.

La finale a permis à Agathe Blondel (France), Stine Hasbirk (Danemark), Lawrence Power (Grande-Bretagne), Aroa Sorin (Roumaine) et Antoine Tamestit (France) de jouer un concerto (Walton ou Penderecki) devant le public de la salle des concerts de la Cité de la Musique. L’Orchestre du Conservatoire de Paris était dirigé par David Shallon.

 

Résultats :

 

1er Prix ex-aequo : Aroa Sorin (1 alto d’une valeur de 60 000 F, réalisé par Isabelle Wilbaux et Martin Héroux, offert par le Mécénat Musical Société Générale et 10 000 F) et Antoine Tamestit (70 000 F)

 3ème Prix : Lawrence Power (20 000 F)

 Prix Sacem pour la meilleure interprétation de l'oeuvre de Lévinas : Antoine Tamestit

 (20 000 F)

Prix Académie Musicale de Villecroze : Stine Hasbirk (une invitation à un stage d’alto ou de musique de chambre à l’Académie et l’enregistrement d’un CD de promotion)

Prix Spedidam : Agathe Blondel (20 000 F)

Prix du public : Antoine Tamestit

 

A l’issue de chacune des épreuves, les candidats non retenus pour le tour suivant ont eu l’occasion de rencontrer les membres du jury pour recueillir conseils et remarques.

 Les membres du jury ont noté un niveau général de très grande qualité tant technique que musicale.

 

Les concerts au Conservatoire de Paris:

 

 Grâce à la complicité des artistes, quatre concerts gratuits ont permis à un public nombreux et enthousiaste de découvrir l’alto sous toutes ses formes dans les salles publiques du Conservatoire de Paris.

Le premier concert ouvrant ces premières Rencontres internationales de l’Alto était consacré à la musique de chambre des répertoires classique et romantique. Gérard Caussé et Brigitte Engerer ont interprété les Märchenbilder de Schumann, Bruno Pasquier et Haruko Ueda la Sonate op. 120 n° 1 de Brahms tandis que le concert s’achevait avec les 2 altistes membres du jury accompagnés d’Olivier Charlier (violon), Alexis Cardenas (violon) et Marc Coppey (violoncelle) pour le Quintette K.174 de Mozart devant une salle comble.

 

Le lendemain, Pierre-Henri Xuereb (viole d’amour) et Jean-Paul Minali-Bella (Arpegina) ont proposé des oeuvres de Bach, Stamitz, Schubert, Hindemith, Guedon et Huber devant un public curieux de découvrir ces « cousins » de l’alto avec la participation de Jean-Luc Menet (flûte), Véronique Ghesquière (harpe), Claire Désert et Laurent Wagschal (pianos).

 

L’après-midi du dimanche, les étudiants du département de musique ancienne du Conservatoire ont interprété un programme autour de l’alto baroque avec des oeuvres de Bach, Danzi et Telemann.

 

Enfin, Christophe Desjardins a offert un programme autour de l’alto contemporain intitulé  Quatre fragments pour Harold  comprenant des oeuvres de Cohen, Feldmann, Fedele et la création de ...more leaves.. de Michael Jarrell (commande des Rencontres éditée chez Lemoine).

 

Colloque: "l'alto, de la facture à l'interprètation"

 

Dans l’Amphithéâtre du Musée de la musique, le colloque a réuni des spécialistes français et étrangers (Etats-Unis, Allemagne, Angleterre...), musicologues, instrumentistes, conservateurs de musée,  luthiers pour tenter de saisir les différentes facettes du sujet “alto”. Ce colloque a été imaginé comme une manifestation avant tout musicale avec une indispensable alternance entre paroles et musique vivante (plusieurs concerts avec notamment les altistes Michel Michalakakos, Pierre Lenert, Sabine Toutain, Jean-Baptiste Brunier, Laurent Verney ainsi que des interventions musicales données par les élèves des classes d’alto du CNSMP). Durant ces trois jours, les intervenants ont mis en lumière ce parcours atypique de l’alto, instrument qui a longtemps cherché son identité, et ont souligné à quel point la France grâce à Berlioz, Urhan, Casimir-Ney, Laforge, Vieux et quelques autres a joué un rôle important dans sa reconnaissance.

Des actes de colloque feront l’objet d’une publication par le Musée de la Musique.

 

Master-classe et conférence:

 

La dimension pédagogique était présente à travers une master-class animée par Jesse Levine et une conférence de David Dalton sur « L’Art de Primrose » toutes deux ouvertes au public.

 

L’exposition: "l'Alto en formes, histoire d'un instrument"

 

L’exposition de lutherie a rassemblé des instruments provenant des collections du Musée de la Musique mais aussi d’établissements étrangers comme le Musikinstrumenten-Museum de Berlin pour offrir aux visiteurs une présentation historique de l’alto. La Cité de la Musique a prolongé l’ouverture au public jusqu’au 14 mai.

 

 Compte-rendu médiatique des rencontres

 

1) Presse audioviselle

 

Le 4 avril à 20h30:  Accord parfait

France Culture : En direct: Françoise Malettra reçoit Marc-Olivier Dupin et Michaël Lévinas.

 

Le 8 avril: Jean-Pierre Tison annonce les manifestations dans les différents journaux

 R.T.L

 

Le 11 avril à 23h: En direct: Daniel Schlick reçoit Gérard Caussé

Europe n°1

 

Le 12 avril à 9h: Si j’ose dire

France Musiques:   En direct: Thierry Beauvert reçoit Frédéric Lainé

 

Le 13 avril à 16h: Carrefour de Lodéon

France Inter: Frédéric Lodéon annonce les manifestations

 

Le 13 avril à 23h: Le Conversatoire

France Musiques:  En direct: Olivier Bernager reçoit Marc-Olivier Dupin et Christophe Desjardins

 

Le 14 avril à 12h:  Enregistrement de Mezzo l’info

Chaine Mezzo:  Franck Ericson reçoit Frédéric Lainé

 

Du 17 au 21 avril à 10h30: Papier à musique

France Musiques: En Direct: Alain Paris reçoit Gérard Caussé et Frédéric Lainé

 

le 19 avril à 20h30:  Mesures, démesures

France Musiques: Reportage de Cécile Gilly: répétitions du concert de Christophe Desjardins

 

le 23 avril à 15h30: Présentez la facture

France Musiques : Marc Dumont reçoit Antoine Tamestit (1er Prix ex-aequo)

 

TV  France 3: Reportage sur Gérard Caussé.

 

 

2)  Presse écrite

 

Janvier 2000: La lettre du musicien: annonce

 

Avril-Mai 2000: Cité Musiques:  L’alto vedette

 

Avril 2000: Le Monde de la musique:   L’Âme de l’alto

 

Avril 2000: Diapason: Alto ci, alto là  (annonce)

 

Avril 2000: La lettre du musicien: Les Rencontres internationales de l’alto

 

4 avril 2000: AFP: 5e concours international et premières rencontres organisées à Paris consacrés à l’alto

 

12 avril 2000: Telerama: Ceci n’est pas un violon

 

13-19 avril 2000: Le nouvel Observateur: annonce

 

14 avril 2000: AFP: Une semaine pour mieux connaître l’alto à la cité de la musique

 

18 avril 2000: Le Monde: Premières rencontres autour d’un instrument méconnu: l’alto

 

19 avril 2000: AFP: les finalistes du 5e concours international consacré à l’alto à Paris

 

19-24 avril 2000: Figaroscope: L’alto réhabilité

 

21 avril 2000 AFP: Victoire franco-roumaine au 5e concours international d’alto Maurice Vieux

 

22 avril 2000: La Liberté de l’Est: Victoire franco-roumaine

 

29 avril 200: Libération:  L’alto a le droit de Cité

 

Juillet 2000: The Strad: Alto amour

 

Partenaires:

 

Ces Rencontres n’auraient pas pu être réalisées sans l’aide de nos différents partenaires: Mécénat Musical Société Générale, Conseil Régional d’Ile-de-France, Sacem, FCM, Académie Musicale de Villecroze, Adami, Spedidam ainsi que la Cité de la Musique, le Musée de la Musique et le Conservatoire de Paris.

 

Ainsi, l’ensemble de ces manifestations par leur transversalité et leur complémentarité a reçu un accueil des plus chaleureux aussi bien de la part des professionnels que de celle d’un large public qui nous a montré, par sa présence durant toute la semaine, un vif intérêt. Cette formule se révèle donc être pour l’Association des Amis de l’Alto un moyen unique de promotion de l’alto et un encouragement pour la prochaine édition.

Repost 0

Les Amis de l'Alto

 

Bienvenue, chers collègues de la clé d’ut 3, sur ce blog destiné à tous les altistes (étudiants, amateurs, profes-
sionnels…) et amis de l’alto.

Vous y trouverez des informations sur l’actualité altistique, les activités de notre association (concours, articles parus dans les bulletins précédents etc…) ainsi que des pages consacrées au répertoire et au matériel pédagogique existant ou à venir. Il est bien entendu ouvert à toutes vos suggestions et aux informations que vous souhaitez y diffuser.


Bon voyage, donc, chers «altonautes», dans ce nouvel espace que nous voulons créer et développer avec vous et que nous désirons le plus proche de vos souhaits.


Altistiquement vôtre,

Michel Michalakakos.

 



Le concours National des Jeunes Altistes 2014 se déroulera au CRD d'Aix-en-Provence

Recherche

Partenaires