Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 17:34

(Article publié dans le Bulletin des Amis de l'alto n°28 en Avril 2003)

Charles Martin Loeffler 1903

(Charles Martin Loeffler par John Singer Sargent)

 

 

 

Charles Martin Loeffler (1861-1935) est né en Allemagne à Berlin. Pendant sa jeunesse, sa famille voyage beaucoup, en Hongrie, en Russie ainsi qu’en France. C’est ce dernier pays qui aura le plus influencé son style musical.

A l'âge de 13 ans, il s’inscrit à la Hochschule für Musik à Berlin, pour y étudier le violon notamment avec Joachim. Mais il n'apprécie pas l'esprit conservateur du lieu et finit par quitter Berlin pour Paris. Après l'emprisonnement de son père par le gouvernement prussien (pour des raisons politiques) le jeune musicien veut aussi s'identifier à un nouveau pays.

A Paris, il poursuit ses études de violon avec Massart et de composition avec  Guiraud, découvrant en même temps l'art, la littérature et la musique française, en particulier les impressionnistes et les poètes symbolistes. Il joue pendant une saison avec l'Orchestre Pasdeloup, puis pendant deux ans avec l'orchestre privé de Paul de Derwies. C'est à la mort de Derwies, en 1881, qu'il émigre aux Etats-Unis, pays dont il prend la nationalité en 1887.

 

Pendant sa première année aux Etats-Unis, il joue avec l'orchestre de Damrosch à New York. Puis l'année suivante, en 1882, il intégre l'orchestre Symphonique de Boston, comme deuxième violon solo, pour y rester pendant 21 ans. Il se produit souvent en soliste à Boston, avec l'orchestre ou en récital. Il choisit souvent de jouer la musique française et contribue ainsi à faire connaître aux Etats-Unis des compositeurs comme Saint-Saëns et Lalo .

Comme compositeur, Loeffler livre une musique très expressive, inspirée de l'impressionisme, et d'une grande richesse mélodique et harmonique. L'orchestre de Boston l'a longtemps gardée à son répertoire.

Après ces vingt années passées à Boston, Loeffler se retire en 1901 dans sa campagne du Massachussetts pour se consacrer a ses différentes passions, la composition, les chevaux et la gastronomie. Notons qu’iI passe l'année 1904-05 à Paris, où il fréquente Fauré, d'Indy et d'autres compositeurs. Après son retour aux Etats-Unis, il est nommé offcier et correspondant de l'Académie des Beaux-Arts. Après la première guerre mondiale, il est promu Chevalier de la Légion d'Honneur.

 

En son temps,  la musique de Loeffler est appréciée par la critique, même s'il n'en publie qu'une petite partie. Il reçoit le doctorat honoris causa de l'Université de Yale puis est élu à l'Académie américaine des Arts et des Lettres. A sa mort en 1935, il est qualifié par les critiques de "principal compositeur américain", et "doyen des compositeurs américains".  Après sa mort, pourtant, il a été oublié, considéré par les Américain comme un Européen, alors que les Européens le jugeaient comme Américain.

 

Violoniste, altiste, Loeffler joue aussi de la Viole d'Amour, pour laquelle il écrit un très beau Poème Symphonique, "La Mort de Tintagiles", ainsi qu’une pièce, Norske Land, basée sur des chant norvégiens.

En 1883, il compose Trois Rapsodies (sic) pour voix médiane avec clarinette, alto et piano, pour en transcrire deux plus tard pour hautbois, alto et piano sous le titre « L’étang et la Cornemuse » 

Loeffler est aussi l’auteur d’au moins quatorze mélodies pour voix, alto et piano. Quatre mélodies ont été regroupées pour former un cycle sous le titre de « quatre poêmes opus 5 »: "La Cloche Fêlée" sur un texte de Baudelaire ainsi que  "Dansons La Gigue", "Le son du Cor s'Afflige vers les Bois" et "Sérénade" sur des textes de Paul Verlaine. Passionné (le mot est faible) de poésie, beaucoup de ses oeuvres ont été inspirées des poètes français. Il lia une étroite amitié avec Saint-Saens et Fauré, avec lesquels il correspondra jusqu'à la fin de sa vie. Fauré lui a dédié sa deuxième sonate pour violoncelle et piano.

Quelques-unes de ses oeuvres ont été publiées de son vivant par Schirmer, mais non rééditées. D'autres manuscrits dorment dans diverses bibliothèques ou Musées aux Etats-Unis.

 

Ayant eu l’occasion de jouer plusieurs de ses oeuvres, je suis toujours surpris par la richesse de l'harmonie et la fluidité de ses mélodies. La rhapsodie "L'Etang" est particulierement dense et vraiment agréable à interpréter. Il existe bien d’autres oeuvres de musique de chambre de Loeffler. Je citerai  le merveilleux Quintette pour trois violons , alto et violoncelle ; le Sextuor à Cordes ; un Octuor pour harpe cordes et clarinettes ainsi que des pièces pour violon et piano. J’espère que le renouveau d'intérêt pour ce compositeur portera ses fruits à travers des nouveaux enregistrements et des concerts.

 

sc000bec43

 

La partition des mélodies est éditée par A-R Editions Inc, 8551 Research Way, Suite 180, Middleton WI 53562, USA. (ed. Ellen Knight 1988)

 

 

Les mélodies au disque

 

C.M.Loeffler, Mélodies avec alto, alto/clarinette, violon scordatura: Joël Soultanian, alto ; François Le Roux, baryton; Philippe Coutelen, violon ; Aron Robinson, clarinette ; Jeff Cohen, piano - Gilles Perny productions - GPP 009, distribution Codaex

C.M.Loeffler, Treize mélodies (dont neuf avec alto): Jean-Philippe Vasseur, alto - Brigitte Balleys (Mezzo) - Laurent Martin, piano. Voice of Lyrics: VOL C211

Partager cet article

Repost 0
Published by ami de l'alto - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Les Amis de l'Alto

 

Bienvenue, chers collègues de la clé d’ut 3, sur ce blog destiné à tous les altistes (étudiants, amateurs, profes-
sionnels…) et amis de l’alto.

Vous y trouverez des informations sur l’actualité altistique, les activités de notre association (concours, articles parus dans les bulletins précédents etc…) ainsi que des pages consacrées au répertoire et au matériel pédagogique existant ou à venir. Il est bien entendu ouvert à toutes vos suggestions et aux informations que vous souhaitez y diffuser.


Bon voyage, donc, chers «altonautes», dans ce nouvel espace que nous voulons créer et développer avec vous et que nous désirons le plus proche de vos souhaits.


Altistiquement vôtre,

Michel Michalakakos.

 



Le concours National des Jeunes Altistes 2014 se déroulera au CRD d'Aix-en-Provence

Recherche

Partenaires